Gas Gas triomphe depuis des années dans le Championnat de France d’enduro. Avec Christophe Nambotin comme pilote, l’écurie espagnole est bien partie pour gagner l’édition 2019. Depuis le lancement de la compétition tout-terrain nationale, le Normand a terminé à la première place sur toutes les 8 manches.

Cette année encore, le Championnat de France d’enduro 2019 se déroule sur 5 épreuves. De Saint-Palais au Merzer, Nambotin triomphe sur toute la ligne. Le pilote Gas Gas se retrouve toujours gagnant et assoit sa suprématie dans la catégorie E3.
Une saison plus compliquée que les précédentes

Cette saison 2019 est un peu plus rigoureuse pour Christophe Nambotin et il faut avouer que le coureur est moins spectaculaire que les années passées.

Sur le tracé de Saint-Jean-d'Angély (2e manche), il aurait pu voir sa première place filer entre les mains de son concurrent direct : l’imprévisible Anthony Geslin (Beta). Le pilote basque qui lui a donné du fil à retordre la saison précédente était venu encore jouer les trouble-fêtes. Nambotin demeure toutefois le leader de sa catégorie.

À Mertzer, le champion en titre a mis du temps avant de s’imposer. La faute à une superbe entrée en matière du nouvel enduriste David Abgrall. Mais le meneur de la course s’est fait rattraper par un Nambotin plus confiant qui est sorti victorieux pour la 7e fois de la saison avant la 8e manche. En arrivant à l’étape finale, Geslin vole la deuxième place à Abgrall, mais ce dernier réalise quand même l'exploit en restant au podium pour son baptême de feu.